Monday, 22/1/2018 | 12:51 UTC+1

Le renouveau du panafricanisme

panafricanisme_21

Le panafricanisme, c’est cette idéologie, ce mouvement culturel qui considère toute l’Afrique et les Africains comme un seul ensemble. Avec pour objectif d’encourager et d’unifier les populations africaines. Cet idéal de solidarité des peuples africains visait des objectifs multiformes : libérer l’Afrique du carcan impérialiste, contribuer à l’essor économique et au développement de l’Afrique. Ce mouvement a connu sa période de gloire dans les années de décolonisation  et des indépendances des pays africains et pendant les temps forts de la lutte contre l’oppression raciale.

 Nous pensons qu’aujourd’hui, il importe de repenser l’idéal panafricain

 Pourquoi ?  Des  raisons fondamentales appuient cet appel.

  • Plus de 50 ans après les in-dépendances, le continent africain continue d’évoluer de flagrantes contradictions en flagrantes contradictions.
  • Continent très riche, mais montrant toujours la piètre tronche d’un éternel assisté.
  • La mainmise des autres sur le potentiel de l’Afrique, son histoire, son idéologie, son identité, son économie.
  • Une jeunesse titubante en perte de repère.

 Le panafricanisme doit renaitre et s’armer d’un nouveau paradigme. Si l’on visite la renaissance africaine de Cheick Anta Diop, on retiendra quelques éléments de ce réveil:

  • La conscience historique africaine, fortifiée par la connaissance approfondie et autonome de tout le passé culturel africain.
  • Le dialogue fructueux des Africains avec leurs propres héritages culturels, danses, musiques, littératures orales et écrites, valeurs esthétiques, valeurs sociales ; langues africaines.
  • La nouvelle créativité des Africains dans le monde d’aujourd’hui où il s’agit non seulement de « recevoir » mais aussi de « donner », de « participer », de « construire », d’ »agir ».

Le paradigme nouveau du panafricanisme dans ce contexte de mondialisation, doit etre ce vœu d’une Afrique tournée vers elle-même.  Le professeur Molefi Kete Asante de manière explicite dit :

« L’Afrique n’a pas pour vocation de devenir l’Europe.

L’Afrique doit redevenir l’Afrique. »

 Quels rôles pour la jeunesse?

  •  Une jeunesse qui n’est pas capable d’avoir des opinions fortes est une jeunesse sacrifiée.
  • Une jeunesse qui n’est pas capable de s’engager pour colmater les problématiques qui lui incombent  est une jeunesse à l’agonie.
  • Une Jeunesse n’a de sens, que dans la lutte qu’elle incarne.

 La nouvelle jeunesse panafricaine doit avoir 4 missions :

Mission de prophète : La jeunesse africaine  doit «  rêver l’Afrique ». C’est triste de  constater que les jeunes n’ont plus d’aspirations fortes, de rêves forts, de désirs forts. C’est triste de voir  cette jeunesse désorientée  qui  se contente du peu. La jeunesse, cette nouvelle jeunesse panafricaine doit avoir une idée précise de ce qu’elle veut pour l’Afrique.  Le rêve et l’utopie sont la fondation des grandes réalisations. La renaissance africaine, ne doit pas être dictée de l’extérieur. Qui qu’il soit. Hommage à Ki-zerbo qui le proclame de manière aussi simpliste : « On ne développe pas. On se developpe »

Mission d’action : Le jeune est un soldat.   Le nouveau panafricanisme est une mission. Et il faut une jeunesse combattante pour pouvoir  le mener à bout. La jeunesse africaine doit s’engager dans les problématiques de l’heure. Dans tous les coins, dans tous les recoins, Il faudrait comprendre ceci : accepter le statu quo signifie être complice du mal. Le silence est aussi dommageable que le crime.

Mission de sentinelle : La jeunesse doit avoir cette capacité de protéger les acquis au fur et à mesure. Il serait dommageable de voir des efforts de lutte s’écrouler comme des châteaux de sable. Des mécanismes doivent être mis en place pour protéger chaque gallon gagné, chaque liberté acquise, chaque marche franchie.

bann whatsapp2

About

Le Mérite Africain, réflexions, analyses pour le réveil et l'éveil de l'Afrique. Piloté par le Forum de l'Excellence-TOGO ( FOJECED ) mail: contact@lemeriteafricain.com

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *